La grippe



L'Histoire

La grippe, décrite pour la première fois par Hippocrate en 412 avant Jésus-Christ, est une des maladies les plus anciennes et les plus courantes, pouvant être aussi l’une des plus mortelles.

 La grippe est connue sous forme saisonnière (elle revient chaque année aux mêmes périodes) et  sous forme pandémique (indépendamment des saisons et touche l’ensemble des continents).

La première pandémie d'allure grippale ayant été décrite daterait de 1580. Encore aujourd’hui, le virus de la grippe touche chaque année des millions de personnes.

Le virus de la grippe peut être mortel,  notamment car le virus peut subir des mutations rapides produisant souvent de nouvelles souches contre lesquelles l’être humain n’est pas immunisé. Elle peut alors être très ravageuse, comme ce fut le cas lors de l’épidémie de « grippe espagnole » entre 1918 et 1920 qui fit environ 40 millions de victimes dans le monde, la « grippe asiatique » en 1957-1958 a tué 4 millions d’individus et celle de « HongKong » en 1968-1969 a été fatale à 2 millions de personnes.

La grippe (ou influenza), maladie d’origine virale, est provoquée par l’Influenzavirus et s’attaque au système respiratoire, provoquant une infection aiguë et très contagieuse. La grippe saisonnière revient chaque automne et dure jusqu’au printemps.

 

Les symptômes

Les symptômes apparaissent la plupart du temps de manière brutale.

Les différents symptômes sont :

-          Une grande fatigue (asthénie) ;

-          Une fièvre importante (aux alentours de 39°) ;

-          Le  « V »  grippal est caractéristique et correspond à une fièvre élevée qui baisse en 36 à 48 heures pour remonter le 3ème ou 4ème jour.

-          Des courbatures et des douleurs articulaires diffuses ;

-          Des maux de tête (céphalées) ;

-          Une toux sèche.

La grippe dure en moyenne de 3 à 7 jours. Néanmoins, les difficultés respiratoires aiguës peuvent durer 5 à 7 jours. Une forte fatigue et des quintes de toux sévères pouvant durer de 2 à 3 semaines,  ne sont pas à négliger.

Si les personnes dites « fragiles » ont un risque plus accru, tout le monde peut développer des complications telles que bronchite, pneumonie, sinusite ou otite moyenne.

La grippe guérit spontanément. Néanmoins une fatigue peut persister plusieurs semaines et ses symptômes peuvent gêner le quotidien des personnes qui en sont atteintes.

Qui peut être contaminé ?

Le virus de la grippe peut toucher tout le monde. On estime qu’un adulte sur dix et un enfant sur trois risquent d’être contaminé par le virus de la grippe. De même on estime que chaque année environ cent millions de personnes sont touchées en Europe, Japon et Etats-Unis.

Même si la grippe peut toucher tout le monde, le risque est plus élevé et les complications sévères plus fréquentes chez certains groupes de personnes :

-          Les enfants ;

-          Les personnes âgées (plus de 65 ans) ;

-          Les personnes atteintes d’une maladie chronique (respiratoire, cardiaque ou insuffisance rénale) ;

-          Les personnes dont le système immunitaire est affaibli (VIH ou utilisation de stéroïdes) ;

Les personnes diabétiques.

 

Le traitement

Prévention

Chaque année, des campagnes de vaccinations gratuites pour les personnes fragiles sont faites afin d’éviter ces complications, parfois très graves.

La vaccination de l’entourage des nourrissons est également recommandée, notamment pour les plus fragiles d’entre eux, c'est-à-dire les prématurés porteurs de séquelles pulmonaires, les enfants atteints de cardiopathie congénitales ou de déficit immunitaire congénital.

Les nourrissons ont également un risque accru de complications, et en particulier ceux de moins de six mois. Ne pouvant pas se faire vacciner, ils doivent être protégés par leur entourage par des gestes dits « barrière ».

Mais plus généralement, la meilleure prévention est la vaccination du plus grand nombre, sans oublier  les adultes qui protégeront ainsi leur entourage.

-           

Comment  faire pour se soigner ?

Dans quels cas faut-il consulter son médecin ?

Il faut consulter directement son médecin pour les personnes âgées de plus de 65 ans, les enfants de moins de 2 ans et les femmes enceintes, notamment si ces personnes ne ressentent pas d’amélioration dans les 72 heures ou si la fièvre persiste au-delà de 5 jours. Il faut consulter également si la personne est atteinte d’une maladie chronique ou bien est immunodéprimée ou si elle ressent une gêne respiratoire ou une douleur dans la poitrine.

Cependant, dans tous les cas, lorsque l’évolution n’est pas favorable en quelques jours, que la température remonte (au-delà du « V grippal » décrit dans le chapitre des symptômes),

qu’une des complications fréquentes  telles que otites, exacerbation de l’asthme, bronchite, toux  persistante, pneumonie, il faut consulter au plus vite votre médecin.

 

 

 

Quel traitement ?

La stratégie du traitement consiste à limiter la dissémination, diminuer  les complications et réduire l’intensité et la durée des symptômes.

  • Les mesures barrières : Port de masque voire de gants.
    Lavage fréquent des mains à l’eau et au savon ou avec un soluté hydro alcoolique.

Utilisation de mouchoirs jetables à jeter dans une poubelle fermée.

Isolement pendant les 3 à 5 premiers jours.

Eviter les lieux confinés et très fréquentés.

Le traitement « de base » de la grippe saisonnière est : le repos, la réhydratation et la prise de médicaments antipyrétiques (anti-fièvre) tels que le paracétamol.

 Un traitement antiviral prophylactique et thérapeutique peut cependant être prescrit par un médecin pour certaines personnes fragiles.

Pour la  fièvre il est recommandé de se réhydrater en buvant régulièrement (boissons sucrées pour les non-diabétiques) et de manière abondante. Il faut également éviter de transpirer  (porter des vêtements légers et ne pas trop se couvrir). Si cette fièvre est associée à des douleurs articulaires ou musculaires (courbatures), la prise de paracétamol sera également indiquée.

 

Pour un rétablissement plus rapide, la prise de vitamine C sera recommandée.

Le conseil du pharmacien

La grippe est une maladie virale, le meilleur moyen de la prévenir est la Vaccination…

Si vous êtes atteint, n’oubliez pas les recommandations d’hygiène décrites dans la rubrique « comment se soigner ».

Votre organisme est soumis à rude épreuve et pour éviter des complications, priorité au repos, à l’hydratation et aux antipyrétiques (paracétamol).

On ne sort pas indemne d’une grippe, votre organisme s’est battu, a utilisé toutes ses réserves, vous êtes épuisé, c’est normal. Maintenant, il faut recharger la «  machine » afin de repartir du bon pied.

Faites un traitement antiasthénique (Revitalose , …), pensez aux reconstituants (gelée royale, …)  et aux facteurs énergétiques (vitamine C, Ginseng..,) ,reboostez vos anticorps(Bion,probiotiques..) et l’ année prochaine ,vaccinez-vous !!!!!

 

La grippe – Version 1 du 09/03/2014